Sélectionner une page

Laurent SALLES & Renaud CHARBONNIER

Conseillers municipaux de Suresnes

Tribune municipale – avril 2019 – (2000 CARACTÈRES)

MUTUALISATION DES SERVICES DE POLICE DU DÉPARTEMENT : Depuis septembre 2018 les services de police-secours des commissariats des départements d’IDF sont pour l’instant regroupés les week-ends et la nuit. Cette « optimisation de ressources » imposée par le gouvernement dans le cadre du Grand Paris,  dont le maître d’œuvre est le Préfet de police de Paris, n’est rien d’autre qu’une fermeture déguisée et programmée de commissariats pour masquer le manque d’effectifs et de matériels. Dans notre département 23 commissariats devront bientôt fusionner dans le cadre de cette mutualisation. Puteaux et Courbevoie intégreront celui de La Défense. Qu’en est-il de celui de Suresnes ? C’est l’omerta ! La nouvelle cartographie fixerait le nombre de commissariats restant à 9, soit la fermeture de 14 commissariats ou leur transformation en postes d’accueil, augmentant ainsi leur périmètre d’intervention. Les forces de l’ordre devront donc traverser 2, 3 voire 4 communes pour intervenir à l’autre bout d’une des neuf nouvelles circonscriptions. Notre sécurité est compromise ! Cette grande braderie est un énième recul du service public et s’inscrit dans la continuité des politiques précédemment menées, à savoir l’affaiblissement prémédité de nos forces de police qui, une fois rendues impopulaires par leur carence, justifiera l’immixtion du secteur privé dans la gestion de la sécurité publique, comme c’est le cas aux USA ou dans nos aéroports. Le RN est hostile à l’idée d’octroyer des prérogatives à des sociétés privées ou à des associations de « médiateurs » dont on ignore tout, et rappelle son attachement au principe que la mission de la sécurité des biens et des personnes doit rester du domaine de la police nationale et qu’elle n’a pas vocation à être rentabilisée. Plutôt que des fusions de commissariats, une simplification de la procédure pénale et l’allègement des tâches administratives toujours plus nombreuses, sont autant de pistes visant à libérer des effectifs sur le terrain !