Sélectionner une page

Antony, le 2 janvier 2019

Objet : Suppression du PN 9

Monsieur le Préfet,

Dans le cadre du projet de suppression du PN 9, une réunion doit avoir lieu, le 8 janvier 2019, entre vous-même, vos services, les services du conseil départemental des Hauts-de-Seine, le Maire d’Antony et ses services techniques et SNCF Réseau.

Un projet de suppression du PN 9, tel que proposé aujourd’hui par SNCF Réseau, qui remet en cause le cadre de vie du quartier Fontaine-Michalon à Antony avec des travaux qui doivent avoir lieu pour l’essentiel de nuit (des travaux de nuit qui n’étaient pas mentionnés par SNCF Réseau dans le cadre de l’enquête publique préalable à la Déclaration d’Utilité Publique) et qui pénalise fortement riverains et commerçants avec l’interruption de toute circulation pendant 23 mois à minima. Un projet qui, par ailleurs, une fois réalisé ouvre la voie à sa suite à la réalisation de la liaison TGV Massy-Valenton. Or, vous n’êtes pas sans savoir la forte opposition des riverains et d’une majorité d’Antoniens à la réalisation de celle-ci.

Quant au projet alternatif de suppression du PN 9 proposé par le Président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, Monsieur Patrick Devedjian, il n’est pas plus acceptable puisque consistant à supprimer définitivement toute circulation au niveau du PN 9 et à reporter celle-ci, dans sa grande majorité, sur le quartier des Baconnets dont le pont au niveau de la gare RER est déjà saturé le matin et le soir et permet difficilement à deux véhicules légers de se croiser.

C’est pourquoi je vous demande, Monsieur le Préfet, même si l’on peut s’accorder sur la nécessité de supprimer le PN 9, que les travaux ne démarrent pas tant que :

  • SNCF Réseau n’accepte pas d’élargir le périmètre du référé préventif. De nombreux riverains ne sont pas inclus dans ce référé préventif alors qu’ils risquent d’être impactés par les travaux de suppression du PN 9 puisque se situant à proximité.

  • SNCF Réseau n’accepte pas de prendre à sa charge les travaux nécessaires de protections phoniques et visuelles, liés aux interventions de nuit, le long de la voie ferrée et sur un large périmètre.

  • La problématique de l’interruption de toute circulation pendant 23 mois n’est pas réglée, notamment de la part de SNCF Réseau vis—à-vis des commerçants du quartier Fontaine-Michalon.

  • SNCF Réseau n’a pas organisé une réunion publique sur le sujet conformément à ses propres engagements.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de mes sentiments distingués.

François MEUNIER
Conseiller municipal RN à Antony

Share This